LETTRE OUVERTE AU MAIRE DE LA FERTE-GAUCHER

Publié le par LFGA LA FERTE-GAUCHER AUTREMENT

Monsieur le Maire et Cher Collègue,

J’ai pris connaissance des réponses que vous apportez aux questions que nous avons adressées 48 heures au moins avant la séance du dernier conseil municipal

Nous avions bien remarqué que cette pratique vous permettait de répondre de manière lapidaire et caricaturale mais nous gardions l’espoir que l’esprit républicain puisse enfin souffler sur votre mandature.

Encore une fois vous affichez votre mépris de la démocratie et essayez de dresser nos employés municipaux contre la liste LA FERTE-GAUCHER AUTREMENT.

En effet, lorsque nous vous interrogeons sur l’efficience des réponses que vous apportez aux administrés sur différents sujets, où parlons-nous des fonctionnaires municipaux ?

Les plaintes que nous recevons sont parfaitement justifiées et vous devriez à notre sens faire profil bas, prendre en considération les doléances qui vous sont faites,  servir et  honorer le mandat pour lequel vous avez été élu.

Vous vous enorgueillissez de ne pas répondre à une famille qui vous interroge sur les dégradations constatées au cimetière ancien ?

Nous vous avons interrogé sur ces dégradations maintes fois signalées. Nous vous avons demandé d’intervenir auprès de notre assurance pour déterminer les causes des infiltrations d’eau…  toujours sans réponse de votre part.

Vous vous enorgueillissez d’empêcher une pauvre femme de 90 ans de se recueillir sur la tombe de son époux ; sa famille n’osant plus l’emmener au cimetière de peur qu’elle s’y sente mal ?

Cette famille a renouvelé sa demande, est passée en mairie toujours sans réponse de votre part.

Vous vous enorgueillissez de planter dans les réseaux ou la voirie de la rue du Piat ou de Champ Guillard des cônes de signalement sans plus intervenir ?

Combien d’engagements avez-vous pris qui n’ont pas été tenus, de lettres avez-vous reçues…toujours sans réponse de votre part ?

Vous vous enorgueillissez de répondre à un administré étonné de sa taxe foncière en comparaison d’une habitation identique qu’il est « dans un lotissement privé » et qu’à ce titre vous n’y pouvez rien ?

Est-ce là une réponse sérieuse pour qui manie comme vous la pression fiscale à un niveau toujours plus haut ?

Vous vous enorgueillissez de traiter par le mépris les signalements qui vous sont faits sur l’état des berges du Grand Morin qui en ville et sur les ouvrages d’art voient la végétation desceller les maçonneries sans que vous interveniez ?

Les contrats de maintenances nombreux et rémunérateurs que vous signez pourraient être dirigés vers l’entretien de la ville et non vers on ne sait quelle utopie qui ne rapporte rien aux Fertois.

Vous vous enorgueillissez, sans plus développer le sens civique, d’imposer aux jeunes gens de se présenter par deux fois en mairie pour valider leur inscription d’office sur la liste électorale générale ?

Quand la simple lecture des pages internet du ministère de l’intérieur donne la définition de L’INSCRIPTION D’OFFICE, le terme vous-est-il incompréhensible ou est-ce une manière de contrôler  le corps électoral ?

Où voyez-vous dans ces exemples pour lesquels nous vous adresserons, avec leur accord, les demandes des administrés, une critique des employés municipaux ?

Nos agents qui pendant des années n’ont bénéficié d’aucun avancement, d’aucune promotion, d’aucune valorisation de leurs fonctions seraient tout à coup votre nouvelle marotte ?

Nous constatons hélas que votre politique de ressources humaines, appliquée de manière sélective est sans doute un peu trop liée à ce que vous appelez le « total dévouement ».

Enfin, lorsque nous vous demandons un point d’éclairage d’un passage piétons nous sommes dans notre rôle commun d’amélioration de la vie des Fertois et il m’est bien impossible, devant l’énergie que vous déployez sur d’autres dossiers, de comprendre le report aux calandres grecs de ces simples travaux de sécurisation.

J’espère que vous porterez l’attention nécessaire à la présente et vous prie de croire, Monsieur le Maire au plus profond respect que j’ai de votre fonction.

Michel JOZON

Conseiller Municipal et le Groupe LA FERTE-GAUCHER AUTREMENT.

La Ferté-Gaucher, le 07/12/2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article